Se connecter                     

Bienvenue sur la plateforme AdoniF

AdoniF est une vitrine des données mycologiques nationales, développée à partir de trois outils :

– la Base de Données Mycologique Nationale, qui recense les récoltes de champignons de toutes origines, fondé sur le projet d’Inventaire et de Cartographie des Mycota Français initié par Régis Courtecuisse en 1986;

– la Base Bibliographique, issue du logiciel MycoDoc développé par Alain Delannoy, qui recense les références bibliographiques relatives à la fonge française;

– le Référentiel Mycologique National, conçu en collaboration avec le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris et alimenté par un groupe de travail piloté par Régis Courtecuisse depuis 2008, avec le concours de l’Office National des Forêts et le Conservatoire Botanique National de la Corse.

En ligne depuis juin 2015, cette plateforme permet à tous les membres* d’AdoniF de consulter et d’alimenter les bases de données, afin de donner au public et à la communauté mycologique un panorama aussi complet que possible de la diversité fongique du territoire français. Cet outil encore juvénile n’est sans doute pas exempt de « bugs » ni de maladresses; tous les dysfonctionnements et toutes les suggestions qui nous seront remontées permettront d’améliorer ces outils au fur et à mesure.

AdoniF reflète aussi l’activité de la communauté mycologique française, constituée de professionnels mais aussi et avant tout de naturalistes passionnés, souhaitant faire partager leurs connaissances, leur travail et leur documentation. Les associations mycologiques partenaires, celles qui sont à l’origine du projet (la Société Mycologique du Nord de la France, la Société Mycologique de France et AscoFrance), et celles qui l’ont rejoint et le rejoindront dans un esprit de mutualisation et de partage des connaissances, sont le ciment de ce travail collectif. Si les outils développés par AdoniF sont techniques et performants (et nous nous efforcerons de les développer au gré des progrès techniques et des suggestions des utilisateurs), les données sont celles de chaque contributeur, petit ou grand, et nous espérons que ce projet réunira et satisfera l’ensemble des amateurs, passionnés et curieux de tout niveau.

Embryonnaires à l’heure actuelle (il faut bien commencer un jour…), ces bases sont alimentées à l’origine par les données mycologiques fournies par AscoFrance, les membres de la SMNF et les données de l’herbier LIP (Faculté des sciences pharmaceutiques et biologiques de Lille), ainsi que par les bases personnelles d’A. Delannoy et J.-P. Dubus et les données du projet d’Inventaire National rassemblées sur le logiciel ADELe développé par A. Delannoy. Ces données paraîtront toujours fragmentaires: elles ne représentent en effet qu’une part minuscule des trois siècles et demi de littérature et de données inédites disséminées dans les bibliothèques, les herbiers et les notes de récolte des mycologues français et étrangers. Peut-être manquait-il un outil permettant de les rassembler. C’est le défi qu’a cherché à relever AdoniF, dont l’avenir – et vous-mêmes, utilisateurs – direz s’il était réaliste, démesuré, ou simplement idéaliste.

Pierre-Arthur Moreau

16 juin 2015